Entretiens avec les membres

Rugiatu Turey

“Travailler avec des exciseuses traditionnelles n’a rencontré que peu de résistance en Sierra Leone”

Rugiatu Turay est directrice de l’Amazonian Initiative Movement, une organisation qui travaille pour mettre fin aux MGF en Sierra Leone. Elle partage son expérience du programme dans le cadre duquel l’AIM met en œuvre des rites de passage alternatifs avec des femmes qui, auparavant, pratiquaient l’initiation avec l’excision. 

Thématique Reconversion des exciseuses

Maryam Sheikh

Déconstruire sa vision personnelle du lien entre MGF et religion

Maryam Sheikh Abdi’s est chercheuse spécialisée sur les MGF. Elle est le co-auteure d’un rapport du Population Council “Delinking Female Genital Mutilation/Cutting from Islam” et de l’étude «A Religious Oriented Approach to Addressing FGM/C among the Somali Community of Wajir, Kenya»….

Thématique Religion & MGF

Fatou Kebe

“Enlèvement des sothieuntes ” au Sénégal : une MGF de type IV inconnue

Fatou Kebe est sociologue et membre de la CdP MGF. Elle a contribué à faire la lumière sur un type inconnu de mutilation génitale féminine, pratiquée au sein de la communauté Wolof du Sénégal et connue sous le nom de “ablation des sothieutes”.

A travers une étude pilote, Fatou Kebe montre que cette “pratique traditionnelle” n’a aucune justification médicale et doit être considérée comme une forme de mutilation génitale féminine.

Thématique MGF type IV

Dr Charlemagne Ouédraogo

Burkina Faso: 

Dr Charlemagne Ouédraogo est médecin en gynécologie au département de gynécologie obstétrique de l’hôpital Yalgado à Ouagadougou, au Burkina Faso. Nous avons eu le grand plaisir de rencontrer le Dr Ouédraogo lorsqu’il était à Bruxelles pour notre webinaire sur le soutien pluridisciplinaire aux femmes victimes de MGF.

Nous avons parlé de la reconstruction du clitoris, de l’utilisation des nouvelles technologies, de la sexualité des femmes et de la nécessité d’une prise en charge holistique des femmes touchées par les MGF…

Thématique Santé psychologique et sexuelle

« La Communauté de pratique sur les mutilations génitales féminines » fait partie du projet « Bâtir des ponts entre l’Afrique et l’Europe pour lutter contre les MGF », soutenu par le « Programme conjoint UNFPA-UNICEF sur l’élimination des MGF ».
Le projet est coordonné par AIDOS en partenariat avec GAMS Belgique

Les opinions exprimées sur ce site web sont celles des auteur.e.s et ne reflètent pas nécessairement la politique ou la position officielle de l’UNFPA, de l’UNICEF ou de toute autre agence ou organisation.

© Copyright : GAMS Belgium