COP-MGF

Une communauté de pratiques bilingue qui crée des ponts entre les professionnel.le.s d’Afrique et d’Europe pour mettre fin aux mutilations génitales féminines

La CoP sur les MGF

La Communauté de pratiques sur les mutilations génitales féminines (CoP MGF) est un réseau bilingue (français/anglais) de professionnel.le.s d’Afrique et d’Europe travaillant autour des mutilations génitales féminines (MGF). La CoP vise l’abandon des MGF et la promotion du bien-être et des droits humains des femmes et des filles.

Devenez membre !

Vous travaillez autour de la question des mutilations génitales féminines ? Rejoignez la communauté de pratiques et élargissez vos horizons !

Les discussions thématiques de la COP MGF

Les discussions thématiques, lancées chaque mois, ont pour objectif de favoriser l’échange de connaissances et de bonnes pratiques entre les membres de la CoP MGF. Ces discussions se font en français et en anglais et les interventions des membres sont traduites par les modératrices.

La pratique des MGF se transmet, comme toute norme sociale, de génération en génération. La famille et la communauté sont au centre de sa perpétuation, c’est donc sur eux que les stratégies de lutte contre les MGF doivent s’appuyer pour mener le changement.

La discussion sur les aspects intergénérationnels des MGF a pour objectif de mieux comprendre comment les relations entre les générations influencent la pratique. Nous traiterons des relations entre les jeunes et les aîné.e.s, du traumatisme intergénérationnel et identifieront des programmes visant à permettre un dialogue intergénérationnel autour des MGF.

Du fait du pouvoir qu’ont les hommes dans les communautés, les hommes (et garçons) sont souvent considérés comme des acteurs centraux ayant une grande possibilité d’influencer la prévalence des MGF. 

L’objectif de cette discussion est d’obtenir une meilleure compréhension des opportunités et des défis qui surviennent lorsqu’on inclut les hommes (et les garçons), et d’identifier les stratégies de programmes anti-MGF pouvant être utilisées pour entrainer un réel changement au niveau des rapports inégaux de genre.

Il arrive que des filles sont emmenées au-delà des frontières nationales pour subir une MGF dans un pays où la loi contre la pratique est soi inexistante ou moins stricte. Ce phénomène est connu sous le terme mutilation génitale féminine transfrontalière. Les MGF transfrontalières sont encore peu documentées et difficiles à identifier, notamment en raison de leur caractère clandestin.

NEWS

Lancement nouvelle discussion
07Juin

Lancement nouvelle discussion

Au cours du mois de juin, la Communauté de pratiques discutera des aspects intergénérationnels des MGF !

Revue de presse mois de mai 2021
03Juin

Revue de presse mois de mai 2021

Tous les mois, la CoP partage les dernières actualités et outils sur les mutilations génitales féminines.

Appel à consultance M&E
01Juin

Appel à consultance M&E

La CoP MGF a été lancée en février 2017. Après 4 ans de mise en œuvre de la Communauté de pratiques, le GAMS Belgique souhaite évaluer l’impact du projet et lance le présent appel à consultance.

Découvrez les membres de la CoP MGF

Médecins, socio-anthropologues, juristes, chercheur.e.s, assistant.e.s social.e.s, psychologues, chargé.e.s de programmes… Qui sont les membres de la CoP MGF ?

Les dernières newsletters

“La Communauté de pratique sur les mutilations génitales féminines” fait partie du projet “Bâtir des ponts entre l’Afrique et l’Europe pour lutter contre les MGF”, soutenu par le “Programme conjoint UNFPA-UNICEF sur l’élimination des MGF”.
Le projet est coordonné par AIDOS en partenariat avec GAMS Belgique

Les opinions exprimées sur ce site web sont celles des auteur.e.s et ne reflètent pas nécessairement la politique ou la position officielle de l’UNFPA, de l’UNICEF ou de toute autre agence ou organisation.

© Copyright : GAMS Belgium