LA COMMUNAUTÉ DE PRATIQUES SUR LES MGF (COP MGF)

Qu’est-ce que la CoPMGF ?

La Communauté de pratiques sur les mutilations génitales féminines (CoP MGF) est un réseau international bilingue (FR/EN) regroupant des professionnel.le.s et militant.e.s travaillant sur les mutilations génitales féminines. La CoP œuvre pour l’abandon des mutilations génitales féminines (MGF) et la promotion du bien-être et des droits humains des femmes/filles.

Qu’est-ce qu’une Communauté de pratiques?

Une Communauté de pratiques (CoP) est un « groupe de personnes qui partagent une préoccupation ou une passion pour quelque chose qu’elles font et qui interagissent régulièrement dans le but d’apprendre à mieux le faire ».

Bâtir des ponts pour lutter contre les mutilations génitales féminines

The CoP-FGM is part of the project

La CoP MGF fait partie du projet  “Building bridges between Africa and Europe to stop FGM” (bâtir des ponts entre l’Afrique et l’Europe pour mettre fin aux MGF”) coordonné par l’ONG italienne AIDOS, en partenariat avec GAMS Belgique.  

Le projet a pour but de favoriser une approche d’apprentissage mutuel sur le sujet des MGF, en permettant à des professionnel.le.s et activistes de se rejoindre et d’échanger des expériences, dans le but d’’améliorer les actions de prévention, de plaidoyer, de prise en charge des femmes et filles concernées, ainsi que les politiques qui y sont associées.

Le projet Bâtir des ponts est financé par le Programme conjoint UNFPA-UNICEF sur les MGF.

 

 

 

L’activité CoP FGM est coordonnér par le  GAMS Belgique.

La Charte des membres de la CoP MGF

La Charte de la CoP MGF a été rédigée par un comité de membres et fûr finalisée en 2019. Elle fournit des orientations générales pour la CoP et permet d’établir des normes communes tout en respectant la diversité des membres et de leurs approches. Elle reconnait que les mutilations génitales féminines sont un sujet complexe et que leur abandon nécessite un échange de bonnes pratiques et une réflexion critique et constructive.

Chaque membre doit s’engager à la respecter lorsqu’ils et elles communiquent dans le  cadre de la CoP-MGF.

Notre finalité est l’abandon des mutilations génitales féminines (MGF) et la promotion du bien-être et des droits humains des femmes/filles.

Cette communauté de pratiques permet aux professionnel.le.s et militant.e.s d’échanger dans une optique d’apprentissage mutuel et d’amélioration des actions de prévention, de
plaidoyer et de prise en charge des personnes concernées, ainsi que des politiques qui y sont associées.

La CoP MGF est un groupe hétérogène.  Nous encourageons une communication non technique, accessible et simple, garantissant que tou.te.s les membres puissent comprendre et participer.  Tout sujet relatif aux MGF peut être débattu au sein de la CoP MGF. Un débat peut être lancé par to membre ou par les modératrices.teurs. Nous encourageons une réflexion critique et constructive. Le débat doit toujours rester ciblé sur le thème et avoir pour objet l’apprentissage collectif.

Extraits de la Charte de la CoP MGF

Favoriser les échanges entre acteurs œuvrant contre les MGF

La Communauté de pratiques est ouverte à toute personne concernée ou intéressée par les MGF dans son travail (de terrain, de recherche, de communication, de plaidoyer…) ou ses activités militantes… se trouvant partout dans le monde, avec un focus sur les continents africain and européen. Des professionnel.le.s aux profils variés (travailleur.e.s sociales,  animateurs/animatrices, chercheur.e.s, décideur.e.s politiques, prestataires de soins, expert.e.s techniques, société civile, représentant.e.s d’institutions internationales, étudiant.e.s, journalistes, leaders religieux et traditionnels, etc.) peuvent rejoindre la CoP MGF.

La Communauté de pratiques sur les MGF mène essentiellement ses actions en ligne grâce à une liste email (Google group) qui permet aux membres d’échanger. Les membres sont libres de partager spontanément des informations, des rapports, des mises à jour sur des projets ou des demandes d’information avec les autres membres de la liste. 

Afin de favoriser l’échange d’expertise et d’expérience autour de sujets spécifiques liées aux MGF, des discussions thématiques sont organisées régulièrement sur des thèmes précis. Ces discussions ont pour but de renforcer la connaissance sur les MGF et d’améliorer le travail de prévention, de prise en charge pluridisciplinaire et de plaidoyer. Des sujets peuvent être proposés par les membres. 

La CoP offre également aux membres la possibilité de se rencontrer en personne, lors d’ateliers et de conférences, tels que la conférence tenue à Paris le 27 novembre 2018 sur le thème “Intégration systématique des MGF” et l’atelier sur les “Synergies entre les ONG et le secteur académique”, tenu lors de la conférence du G3 à Bruxelles en 2019.

« La Communauté de pratique sur les mutilations génitales féminines » fait partie du projet « Bâtir des ponts entre l’Afrique et l’Europe pour lutter contre les MGF », soutenu par le « Programme conjoint UNFPA-UNICEF sur l’élimination des MGF ».
Le projet est coordonné par AIDOS en partenariat avec GAMS Belgique

Les opinions exprimées sur ce site web sont celles des auteur.e.s et ne reflètent pas nécessairement la politique ou la position officielle de l’UNFPA, de l’UNICEF ou de toute autre agence ou organisation.

© Copyright : GAMS Belgium