Médicalisation des MGF: Que peut-on faire?

La médicalisation des MGF, lorsque les MGF sont pratiquées par toutes les prestataires de soins de santé - est une réalité répandue dans de nombreuses communautés où les MGF sont répandues. Dans son rapport de février 2017, le Population Council a estimé que cette pratique concernait 26% des femmes ayant subi une mutilation génitale, soit … Lire la suite Médicalisation des MGF: Que peut-on faire?

Medicalisation of FGM : What can be done?

Medicalisation of FGM, i.e when FGM is practiced by healthcare providers, is a widespread reality in many communities where FGM is prevalent. The Population Council’s report from February 2017 estimated that this practice concerns 26% of women having suffered from an FGM - a total of 16 millions women and girls ! Today we are … Lire la suite Medicalisation of FGM : What can be done?

Rencontre internationale à Paris le 27 novembre 2018 : «Vers une intégration systématique des efforts pour mettre fin aux MGF»

Rencontre internationale à Paris le 27 novembre 2018 sur le thème «Vers une intégration systématique des efforts pour mettre fin aux MGF» Une première rencontre "face-à-face" organisée dans le cadre de la CoP MGF ! Cette rencontre aura lieu le 27 novembre à Paris et est organisée par le réseau européen End FGM, AIDOS et … Lire la suite Rencontre internationale à Paris le 27 novembre 2018 : «Vers une intégration systématique des efforts pour mettre fin aux MGF»

International stakeholder dialogue in Paris on November 27th 2018 : “Mainstreaming efforts to end Female Genital Mutilation”

International stakeholder dialogue  in Paris on November 27th 2018 on the theme “Mainstreaming efforts to end Female Genital Mutilation” A first face-to-face meeting organised within the CoP FGM ! This meeting, which will be held on November 27th in Paris, is organised by the End FGM European Network, AIDOS and GAMS Belgium, and is supported … Lire la suite International stakeholder dialogue in Paris on November 27th 2018 : “Mainstreaming efforts to end Female Genital Mutilation”